Se connecter



Recherche
Licences

Oldman




Gangsta





The Breaker New Waves





Kuroko's Basket




L'attaque Des Titans




Wallman




Le Geek, sa Blonde, et l'Assassin




Veritas


En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur utilisateur en ligne.

Total : 1
 
Salut mes petits chatons !

Aujourd'hui est un grand jour... Celui du grand retour de Gamble Fish ! Et vous allez comprendre pourquoi on a tellement galérer à vous le sortir, le chapitre 51... Je pense même que le nombre 51 va rejoindre ma liste personnelle de nombres maudits.
Mais avant toute chose, que diriez vous d'une petite leçon de majhong japonais ? Hein ? Ça vous dit ? Eh bien alors, c'est parti !
Le majhong japonais, donc est une variante du majhong qui se joue généralement à quatre joueurs avec des pièces en bois de forme rectangulaire appelées tuiles. Le but du jeu est de rassembler des combinaisons spécifiques ("Yaku") de tuiles pour prendre le plus de points à ses adversaires. Dans ce jeu, chaque joueur incarne l'un des 4 vents des points cardinaux. Le vent d'est est toujours le premier à commencer de jouer. Les joueurs commencent tous avec la même quantité de points de départ et en gagnent de plus en plus en faisant des combinaisons.
Les joueurs doivent faire des murs de 17 tuiles de long.
Le vent d'est lance les dés pour déterminer (en commençant par lui, et en comptant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ) quel est le vent qui aura une brèche dans son mur. La distribution (haipai) se fait dans cet ordre : par bloc de 4 tuiles, jusqu'à ce que les joueurs aient 12 tuiles chacun. Et c'est donc ici que le jeu commence.

Vous trouvez que dans le principe ça a l'air simple ? Grossière erreur, mes chers. Parce qu'avant de réussir à faire des tsumo de valeur élevée comme le Hon Itsuu ou l'Ikkitsukan il va falloir apprendre à arrêter de déclarer le riichi sur le 2 man alors que vous pourriez tout simplement feinter un kokushi ou un chanta pour masquer qu'en réalité vous prépariez un Dai suu shii suu ankou tanki en cachant vos honneurs... ben oui...
Tiens, je sens que vous décrochez tout à coup... Mais ne vous en faites pas, tout deviendra plus clair lorsque vous aurez lu le dernier chapitre de Gamble Fish où je me suis fait un plaisir de vous expliquer tout ça. OUI PARCE QUE MOI, J'AI DU EN BOUFFER DES REGLES DU MAHJONG JAPONAIS !
Parce que le gentil petit démon qu'est l'auteur de ce manga n'a rien trouvé de mieux pour un chapitre DE TRANSITION que de faire jouer une partie de mahjong japonais (soit une variante incompréhensible d'un jeu lui même incompréhensible) entre Abidani et des PUTAINS de personnages secondaires DONT ON A RIEN A FOUTRE, LE TOUT SUR 11 PAGES !!! Ce qui eut pour effet de rendre ce chapitre plus long à traduire que tout le reste de la série ! Notre pauvre JohnnyBoy qui s'est occupé de la traduction (tu nous manques, JB...) avant de refiler la patate chaude aux checkeurs a d'ailleurs laisser un petit mot concernant ce chapitre :

"Message aux inventeurs du Mahjong : Bande de fumiers d'enc*lés de vos races. "

Le pauvre ne comprenait rien à ce qu'il traduisait. Je pense que ça exprime bien son humeur, pas vrai ?^^
Je vous laisse donc avec vos chapitres et je vous souhaite une bonne nuit (ou matinée) à tous, et surtout bonne lecture.

Téléchargements


- Gamble fish 51

Lecture en ligne


- The Breaker New Waves 108
- Gamble Fish 51

Pas de fake lien aujourd'hui, mais à la place, je vous recommande la chaîne Youtube "What the cut" qui fait l'analyse de trois vidéos par épisode... ce mec est un génie (certains de ses épisodes ont été censurés de Youtube mais sont toujours disponibles sur dailymotion).



Titoune, Le : 19/03/13 - Commentaires (29)